Blogue

VOUS SONGEZ À ACHETER UNE MAISON DOTÉE D’UNE UNITÉ LOCATIVE?
2 septembre 2015

Le 28 septembre 2015, la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) modifiera ses règles d’emprunt pour faciliter l’accès à des logements abordables au Canada.

Actuellement, les propriétaires de maisons dotées d’unités locatives peuvent ajouter 50 % de leur revenu locatif à leur revenu total, ce qui permet aux acheteurs de maison d’emprunter un montant d’argent plus élevé.

Lorsque les nouvelles règles entreront en vigueur, c’est la totalité du revenu locatif qui pourra s’ajouter au revenu de l’emprunteur. Il ne faut cependant pas oublier que seules les unités locatives reconnues par la loi sont admissibles.

 

Dans le cas des propriétés admissibles comptant deux unités, le propriétaire doit en occuper une des deux. Il est en général question de duplex ou d’unifamiliales dans lesquelles un logement secondaire reconnu par la loi a été aménagé. Le logement doit être complet et pourvu d’une entrée distincte.

Il peut s’agir, par exemple, d’un logement complet aménagé au sous-sol, d’un appartement accueillant les parents de l’un des propriétaires ou d’un logement en annexe (implanté sur le terrain de la maison).

Les personnes qui font une demande de prêt hypothécaire doivent avoir un excellent dossier de crédit et une cote de solvabilité minimale de 680.

Si vous envisagez l’achat d’un immeuble à usage locatif, appelez-moi pour que nous en discutions.

Je pourrai vous aider à trouver le produit hypothécaire parfaitement adapté à votre situation.

Serge Lafrenière Courtier hypothécaire performance

Cet article est signé par Serge Lafrenière

Courtier immobilier et hypothécaire agréé
Propriétaire et dirigeant d'agence

Pour plus d'informations.

Contactez-moi

NOUS SOMMES MEMBRES DE