Blogue

Une hypothèque de 30 ans, pourquoi pas?

Les hypothèques de 30 ans, on en parle moins souvent.  Ils réapparaissent quelques fois dans les statistiques, dont les plus récentes dénotent d’ailleurs qu’il y  une augmentation pour ce choix d’amortissement au Canada. Moins prononcé au Québec que dans les villes ou le marché immobilier est en plus forte croissance comme Vancouver ou Toronto, cette augmentation est tout de même perceptible. Assez pour que le nombre de questions qu’on nous pose à ce sujet augmente. Certains pensaient que ce n’était plus possible d’amortir sur 30 ans depuis que le gouvernement canadien avait décidé de réduire les périodes maximales d’amortissement à 25 ans. Ils n’avaient pas saisi que cette mesure était seulement pour les prêts assurés. Ensuite vient la question : est-ce que c’est avantageux de demander un prêt hypothécaire pour une période si longue?  Cela dépend toujours de vos besoins, mais pourquoi pas?

 

Un prêt de 30 ans ne peut pas être assuré  par la SCHL

Effectivement, depuis 2012, il n’est plus possible d’assurer les prêts de plus de 25 ans. Mais vous pouvez quand même emprunter sur une période de 30 ans si vous pouvez faire la mise de fonds de 20% nécessaire lorsque le prêt n’est pas assuré par la SCHL. Une fois ce principe établi, il faut évaluer votre besoin pour voir s’il est avantageux de faire un prêt hypothécaire de 30 ans dans votre situation.

 

Les liquidités mensuelles ou payer moins cher?

Est-ce que vous avez besoin de plus d’argent chaque mois, ou vous voulez avoir payé votre maison moins cher à la fin des paiements? En gros, c’est la question que vous aurez à vous poser entre faire le choix de l’hypothèque de 25 ans ou un de 30 ans par exemple. Si vous regardez seulement ce que vous aura couté votre maison, il est certain qu’une plus longue période vous coutera plus cher en raison des intérêts, mais pour un 5 ans de différence, les paiements mensuels seront aussi très différents. Assez dans certains cas pour  que cet argent vous serve à autre chose aujourd’hui. Elle peut par exemple vous  permettre de mieux respirer en conservant des paiements  plus petits. Vous pouvez aussi profiter de la différence pour acheter une maison d’une plus grande valeur avec le pouvoir d’achat que vous donne l’allongement de la période d’amortissement.

 

Pour une maison d’une plus grande valeur peut-être?

Si les paiements mensuels d’un prêt hypothécaire de 25 ans ne nuisent pas à votre budget, vous pouvez regarder comment il est possible d’emprunter de plus avec ce même terme, mais sur une période de 30 ans.  Ce qui vous donnerait la possibilité d’acheter une maison d’une plus grande valeur et pourrait même faire la différence entre habiter en ville ou en banlieue.  Lorsqu’on regarde les frais de vivre plus éloigné, il encore plus intéressant d’envisager se moyen pour vivre en ville. C’est d’ailleurs la principale raison qui fait que de plus en plus de propriétaires demandent des prêts hypothécaires de 30 ans dans les plus grandes villes canadiennes.

 

Lorsque les paiements de l’hypothèque continuent après la retraite

Plusieurs personnes planifient la retraite en fonction de ne plus avoir de dette.  Ils doivent cependant se poser la question : Sans dettes plus tard ou sans liquidités maintenant, il faut faire un choix tout simplement. Nous avons écrit récemment dans les Tendances que les ainés à la retraite avec des dettes hypothécaires avaient augmentés au Canada. Principalement en raison du refus de changer de rythme de vie.  Là aussi, il est possible de se dire pourquoi pas? Profiter de la vie peut se faire à tout âge. Tant que vous pouvez effectuer les paiements mensuels, il n’y a pas de problème. Pour valider tout ça sur une aussi longue période par contre, il faut bien planifier.

 

Encore plus vrai pour un refinancement

Bien souvent les gens au début ont opté pour un prêt assuré, donc un amortissement de 25 ans. Après le premier terme de 5 ans au renouvellement, de plus en plus de gens optent pour le 30 ans. Surtout pour ceux qui veulent aller chercher l’équité pour rénover, acheter un chalet ou pour payer certaines dettes.

Ils arrivent parfois a emprunter plus que le prêt du départ et se retrouver avec le même paiement, juste en allongeant la période d'amortissement.

Souvent les gens nous disent de ne pas vouloir un amortissement aussi long. Notre réflexion est de leur dire pourquoi se mettre un poids financier supplémentaire. Personne ne connait l’avenir, alors opter pour de petits paiements et si vous voulez payer plus vite, vous avez juste à augmenter vos versements et vous payerez votre hypothèque en 25 ans, l’avantage c’est que vous pourrez toujours revenir à votre paiement initial (petit paiement).

 

L’aide d’un courtier hypothécaire d’expérience.

En 30 ans de courtage, nous avons eu des clients de tous les horizons qui ont fait différents choix sur les types d’hypothèques et leur période d’amortissement.  Nous en recroisons plusieurs, certains comme clients  pour des renouvellements, des refinancements ou parcequ’ils avaient changé de maison.  Ce qui avait fait la différence pour eux, c’est d’avoir fait le bon choix au bon moment, en fonction de leur besoin.

Faites confiance à l’expérience, c’est simple, un seul appel vous aidera à mieux choisir l’hypothèque qui vous convient.

Nous attendons votre appel

Serge Lafrenière Courtier hypothécaire performance

Cet article est signé par Serge Lafrenière

Courtier hypothécaire agréé
Propriétaire et dirigeant d'agence

Pour plus d'informations.

Contactez-moi

NOUS SOMMES MEMBRES DE