Blogue

Achat immobilier
Malgré tout, les Canadiens souhaitent toujours devenir propriétaires
30 octobre 2018

On peut dire que la confiance règne pour ceux qui veulent s’acheter une première, maison. La semaine dernière la Banque du Canada augmentait son taux directeur à 1,75% comme l’avait annoncé la plupart des analystes. Quelque temps auparavant, et dans un contexte où cette future hausse était déjà annoncée, la SCHL (Société canadienne d'hypothèques et de logement) faisait un sondage auprès des futurs acheteurs. Le résultat : Aucune des dernières annonces d’augmentation ou des règles d’accès à la propriété n’ébranle la volonté des futurs acheteurs d’accéder à leur rêve de devenir propriétaire de leur habitation. 85 % des premiers acheteurs étirent plutôt leur budget d’accession à la propriété au maximum.

 

Des annonces inquiétantes, mais surmontables selon les premiers acheteurs sondés

Malgré qu’ils soient conscients des difficultés qu’ils pourraient rencontrer après l’achat d’une habitation, 76 % des accédants à la propriété sont convaincus qu’ils seront en mesure de respecter leurs obligations hypothécaires. Soixante pour cent des accédants à la propriété et 69 % des acheteurs déjà propriétaires ont indiqué qu’en cas de difficultés financières, ils auraient suffisamment d’avoir pour subvenir à leurs besoins.

 

L’endettement des ménages canadiens autres qu’hypothécaires vers la baisse

Si les Canadiens ne semblent pas ménager les efforts pour devenir propriétaires, Ils semblent aussi consentir à l’effort pour ce qui est de réduire leurs dettes autres que leur prêt hypothécaire. Ainsi selon Équifaxe et TransUnion, l’endettement autre qu’hypothécaire ralentit et les défauts de paiements se font plus rares. L’accès à la propriété se fait donc sous des efforts plus considérables.

 

Abordabilité

Bien qu’on soit plus habitué de parler d’accès à la propriété, les politiciens canadiens évaluent maintenant l’abordabilité des propriétés. Autrement dit : Accéder à la propriété, c’est bien, mais à quel prix?

L’abordabilité est une préoccupation grandissante depuis la dernière élection fédérale et ce sera probablement un enjeu central dans la prochaine campagne fédérale dans environ un an d’ici.

Bien que le secteur immobilier se porte toujours bien, la part que représente le paiement de cet actif par rapport aux revenus disponibles a nettement augmentée.  Par exemple les Canadiens habitant un bungalow standard yconsacrent 54 % de leur revenu avant impôts au logement (incluant hypothèque, impôt foncier et services publics) au paiement de leur habitation. C’est en hausse de près de 25 % par rapport à il y a trois ans, alors que le pourcentage s’établissait à environ 43 %.

Le défi sera donc de trouver les bons leviers politiques pour que la part que nécessite l’accès à une propriété ne diminue pas le pouvoir d’achat en générale des Canadiens. C’est bien d’avoir sa maison, mais il faut aussi vivre sans avoir à tout consacré au paiement de son logement.

 

Bien comprendre l’impact financier de l’accès à la propriété et les façons de réduire l’impact sur ses revenus familiaux.

L’achat d’une propriété est souvent le plus grand investissement que nous ayons à faire au cours d’une vie. Les impacts du choix de taux hypothécaires et des conditions de prêts qui en découlent font souvent une différence considérable sur le budget. Si vous prévoyez acheter une propriété dans les prochains mois, il est peut-être temps de commencer à regarder les opportunités actuelles et faire réserver votre taux en prévision de votre achat futur. Les courtiers hypothécaires chez Performance Hypothécaire sont là pour vous aider à trouver le meilleur taux auprès des institutions financières et des prêteurs virtuels. Nous pouvons surement vous aider à réaliser votre projet sans qu’il empiète sur tous les autres.

Il est de plus en plus important de bien faire son budget avant de s’embarquer cette l’aventure. Il est primordial de bien se faire conseiller afin que votre rêve ne se transforme en cauchemar.

Profitez d’un courtier hypothécaire expérimenté pour vous faciliter la vie et en plus nos services sont gratuits, pourquoi s’en passer?

Serge Lafrenière Courtier hypothécaire performance

Cet article est signé par Serge Lafrenière

Courtier hypothécaire agréé
Propriétaire et dirigeant d'agence

Pour plus d'informations.

Contactez-moi

NOUS SOMMES MEMBRES DE