De l’aide pour acheter sa première maison dans le Budget fédéral

 

Aide premiers acheteurs maison

Considérant la montée des prix de l’immobilier dans les grandes villes canadiennes et les plus grandes difficultés à se qualifier pour un prêt hypothécaire aujourd’hui, le gouvernement canadien dans son dernier budget propose d’aider les premiers acheteurs à accéder à la propriété. Les mesures budgétaires sont sur 2 points, la mise de fonds pour l’achat et le prêt hypothécaire lui-même. 

 

UN PRÊT SANS INTÉRÊT POUR LE PREMIER ACHAT D’UNE MAISON OU D’UN CONDO

Le prêt sans intérêt serait accordé par la Société Canadienne d’Hypothèques et de logement (SCHL) elle-même à hauteur de 5 à 10%  selon que la construction existe ou soit à construire.

  • 5% de prêt sans intérêts de la part de la SCHL  pour une construction existante
  • 10%  de prêt sans intérêts de la part de la SCHL  pour une construction à venir

Ce programme coutera 1,25 milliard de dollars sur trois ans permettra à au moins 100 000 nouveaux acheteurs d’en bénéficier.

Cette mesure sera disponible pour  les acheteurs dont le revenu familial se situe sous les 120 000 $ par année et aura pour effet de diminuer les paiements mensuels de l’hypothèque en les soulageant d’une partie de l’intérêt. La SCHL se remboursera à la vente de la maison.

 

Les modalités de remboursement du prêt hypothécaire sans intérêt de la SCHL

Il n’y a pas de détail précis pour l’instant sur les modalités de ce remboursement. Est-ce que ce sera le montant initial ou sur la valeur de la maison au moment de la vente? On pourrait supposer que ce sera sur le montant initial, car dans un contexte ou la maison prendrait beaucoup de valeur, le montant du remboursement pourrait être plus grand que ce qui aurait été perçu dans lors d’un prêt hypothécaire avec intérêt. Par contre certaines personnes pourraient tout de même apprécier d’avoir des paiements mensuels plus petits dans un contexte de revenus familiaux plus faibles alors tout est encore possible.

 

UNE PLUS GRANDE MISE DE FONDS SI ON A LES REER POUR LE FAIRE

Il est maintenant bien connu qu’il est possible d’utiliser ses REER pour acquérir une nouvelle propriété. Le programme qui permet cette manœuvre, plus connu sous  RAP  (Régime d’Accession à la Propriété) était limité à un retrait sans pénalité de 25 000$ les montants épargnés pour notre retraite. Après 20 ans cette limite passe maintenant à 35 000$.

Le RAP, moins sévère sur la définition de « premier acheteur »

Bien que l’on puisse devenir premier acheteur à tout âge, le RAP était pensé pour les jeunes familles et aujourd’hui ce sont  surtout celles-ci qui en profitent. On peut se questionner sur le nombre de jeunes acheteurs qui peuvent avoir épargnés 35 000$ en REER cependant le nouveau budget tient compte des nouvelles réalités familiales et des difficultés de redevenir propriétaire après une séparation. À partir de l’année prochaine, les personnes divorcées ou séparées pourront aussi se prévaloir du RAP pour acquérir une nouvelle propriété même si elles ne sont plus considérées comme des premiers acheteurs.

 

CONCLUSION

Ces programmes devraient réjouir les premiers acheteurs et ceux qui désirent redevenir propriétaires après une séparation ou un divorce. Il reste quelques précisions quant aux méthodes de remboursement du prêt sans intérêts, mais à priori ces solutions semblent simples à utiliser et les gains pour l’acheteur sont clairs. Le gouvernement devrait donc atteindre ses objectifs quant aux facilités d’accession à la propriété des Canadiens.

Lorsqu’il sera temps pour vous de faire l’achat de votre nouvelle propriété, vous pourrez encore faire quelques gains en passant par un courtier hypothécaire d’expérience de Performance Hypothécaire qui saura trouver le meilleur taux hypothécaire pour vos besoins.

 

Les plus récentes tendances hypothécaires

 

NOUS SOMMES MEMBRES DE