Statistique Canada confirme l'augmentation de l'inflation en décembre et un record pour 2021

augmentation de l'inflation en 2021

Publié le 19 janvier 2022

Ce matin, Statistique Canada publiait les résultats de ses évaluations de l'inflation selon le calcul des IPC (indice des prix à la consommation) et comme on pouvait le prévoir celui-ci à augmenté en décembre. Il a augmenté de 4,8% pour tout le Canada alors qu'au Québec, il a plutôt augmenté de 5,1%. Pour l'année entière, c'est une croissance de 3,4% au Canada. Un record depuis 30 ans. Outre l'augmentation des prix de l'essence, de l'épicerie et de bon nombre de produits courants, l'augmentation des assurances a attiré notre attention. On saura bientôt si la Banque du Canada décidera d'intervenir pour contrôler l’inflation.  Pour sa part, Justin Trudeau et son gouvernement n'ont pas l’intention d’adopter une nouvelle politique spécifique pour tenter de calmer cette inflation record.

 

LES PROPRIÉTAIRES PAIENT PLUS POUR L'ASSURANCE HABITATION ET L'ASSURANCE HYPOTHÉCAIRE

Compte tenu des récentes augmentations des coûts de construction, principalement attribuables à la hausse des prix des fournitures de construction, les propriétaires canadiens ont payé 9,3 % de plus pour l'assurance habitation et l'assurance hypothécaire en décembre 2021 qu'en décembre 2020. L'augmentation de la fréquence et de la valeur des demandes d'indemnité liées aux conditions météorologiques, comme celles liées aux incendies et aux inondations, peut aussi avoir contribué à la hausse des primes d'assurance.

 

INFLATION RECORD DE 7% AUX ÉTATS-UNIS, UN SUJET CHAUD POUR LE PRÉSIDENT

La flambée de l’inflation aux états-unis pour un atteindre un taux jamais vu depuis 1982, est devenue le sujet politique numéro un pour le président Joe Biden, d’autant que les salaires ne suivent pas. De son côté, l'opposition fait tout pour rendre le président responsable de cette montée en l’accusant de mettre en place une politique inflationniste avec trop de dépenses, allant jusqu’à parler de  «Bidenflation». De son côté La Fed (banque centrale américaine) à déjà annoncé qu'elle allait intervenir. Certains trouvent même cette intervention plutôt tardive et craignent que la Réserve fédérale américaine se voit obligée d'être plus agressive dans son projet de hausse des taux pour contenir l'accélération des prix.

 

CONCLUSION

En décembre, la Banque du Canada commençait à s'inquiéter que l'inflation serait peut-être plus durable que ce qu'elle avait prédit et qu'elle surveillerait donc de prêt tout ce qui concerne l'inflation et l'emploi pour intervenir rapidement en cas de besoin. Comme le principal outil d'intervention de la Banque est d'établir un taux directeur pour les taux d'intérêts des institutions financières. plusieurs intervenants économiques y ont vu une ouverture à augmenter ce taux dès janvier (26 janvier) comme plusieurs le demandent depuis un bon bout de temps. Considérant IPC de 4,8% pour décembre dévoilé ce matin, il est de plus en plus probable que le taux directeur augmente en janvier et par le fait même les taux hypothécaires autant variables que fixes (Les taux fixes on déjà passablement augmentés). Il est toujours possible de réserver un taux hypothécaire si vous pensiez faire une transaction hypothécaire prochainement. 

 

Réservez votre taux hypothécaire

 

À surveiller : la semaine prochaine nous enverrons une infolettre des tendances hypothécaires et immobilières 2022. Si vous n'êtes pas déjà abonné à notre infolette, vous pouvez le faire ici. Abonnement à l'infolettre

 

NOUS SOMMES MEMBRES DE