Statistiques économiques de fin d’année 2019 et rétrospective

statistiques et rétrospective hypothécaires et immobilière 2019

Quelques nouvelles statistiques sont sorties depuis la publication des dernières tendances. Bien qu’il n’y ait pas de récession de prévue à court terme, c’est statistiques sont un des symptômes d’un léger ralentissement de l’économie canadienne. Le Canada demeure tout de même parmis les meilleurs du G7 pour passer à travers les prochains soubresauts de l’économie mondiale. Nous vous présentons ici ces dernières statistiques économiques et une petite rétrospective des tendances hypothécaires pour cette année 2019 qui fut prospère pour le pays.

 

PERTES D’EMPLOIS EN NOVEMBRE

Les statistiques sur l’emploi pour novembre ont pris tout le monde de court en révélant la perte de plus de 71 000 emplois. Le taux de chômage a bondi de 0,4 point de pourcentage pour s’établir à 5,9 %. Il s’agit de la plus forte hausse mensuelle depuis 2009.

Alors que la baisse retient l’attention des observateurs du marché, il est peu probable qu’elle mène à d’importants changements de politique à la Banque du Canada. La banque centrale a clairement indiqué qu’elle n’est pas pressée à ajuster son taux d’intérêt de référence, surtout si cela veut dire l’ajuster à la baisse.

Il faut dire que malgré cette diminution, il y a eu 400 000 emplois supplémentaires par rapport à l’an 2018. Il s’agit de la plus forte croissance enregistrée depuis 12 ans.

 

LE MINISTRE DES FINANCES, BILL MORNEAU, ANNONCE UN DÉFICIT DE  26,6 MILLIARDS DE DOLLARS EN 2019-2020

Cette annonce se fait dans un contexte où l’économie canadienne devrait rester en période de croissance. Bien que cette croissance soit moins importante que prévue, elle place le Canada au deuxième rang des pays à plus forte croissance du G7 selon le ministre.

“Même si elle est confrontée à des défis vraiment importants, dont ceux liés au commerce mondial et à la situation du secteur des ressources naturelles dans l’ouest, l'économie canadienne est en bonne santé et elle continue de croître à un rythme soutenu”

Bill Morneau, ministre des Finances du Canada, en conférence de presse

 

LE PLUS GRAND PRÊTEUR DU CANADA A ANNONCÉ JEUDI DERNIER QU'IL AUGMENTERAIT SES TAUX SUR LES NOUVELLES OFFRES SPÉCIALES DE PRÊTS HYPOTHÉCAIRES RÉSIDENTIELS 

À partir du 17 décembre, RBC augmentera son taux fixe de 3 ans de 0,10 point de pourcentage; et ses taux fermés fixes de 4 ans et 5 ans de 0,20 point de pourcentage; portant les trois taux d'offres spéciales à 3,24%.

«Nous tenons compte d'un certain nombre de facteurs lorsque nous apportons des modifications aux taux hypothécaires , notamment nos coûts de financement et les conditions du marché. Sur la base des conditions actuelles, nos taux reflètent le bon équilibre entre les attentes de nos clients et nos coûts de financement des hypothèques», a déclaré Mary Ellen Brown. , Premier vice-président, Financement sur valeur domiciliaire, RBC. 

Voici quelques textes que nous avons publiés dans nos tendances hypothécaires et immobilières en 2019 et qui sont toujours intéressants pour comprendre les tendances qui s’en viennent en 2020.

Tendances hypothécaires et immobilière 2019

Les prévisions que nous avions faites pour 2019 en janvier 2019. La plupart se sont avérées assez justes, dont celle qu’il ne devrait pas y avoir de changement majeur pour le taux directeur de la banque du Canada en 2019.

 

La Banque du Canada c’est quoi?

On en parle dans plusieurs de nos tendances Hypothécaires, vous savez probablement que la Banque du Canada est notre banque centrale, mais à quoi sert-elle et pourquoi est-elle si importante pour le suivi des taux hypothécaires?

 

La Banque du Canada a raison

Un texte qui explique pourquoi la Banque du Canada n’a pas eu tendance à suivre les autres banques centrale qui ont diminué leur taux cette année.

 

L’économie canadienne serait-elle plus forte qu’on ne le croit

Quelques statistiques sur la force de l’économie canadienne en 2019. 

 

Le marché de l’immobilier se porte bien au Québec

Des statistiques de fin d’année sur les ventes immobilières au Québec qui montrent que les prévisions à la hausse en début d’année ce sont confirmés.

 

La Banque du Canada termine 2019 au même taux directeur

Comme prévue, la Banque du Canada termine l’année au même taux directeur de 1.75%.

 

 

ET LES TENDANCES 2020?

Nos tendances hypothécaires et  immobilières 2020 seront publiées cette semaine dans une infolettre spéciale alors, abonnez-vous à notre info-hypothèque pour recevoir l’ensemble de ces tendances 2020

Les plus récentes tendances hypothécaires

Impact de la COVID-19 sur l'immobilier et les taux hypothécaires

Décisions de la Banque du Cananda à propos du taux directeur

 

2020 :

 

2019 à 2017 :

 

NOUS SOMMES MEMBRES DE