Tendances Hypothécaires et immobilières 2020

Tendances hypothécaires 2020

L’année 2019 fut une année extraordinaire pour l’économie canadienne. Particulièrement en ce qui a trait à sa résilience face aux incertitudes du marché mondial et aux guerres économiques.  À chaque dépôt de rapport sur la politique monétaire de la Banque du Canada, on se demandait si le pays montrait signe de faiblesse. Il y a bien eu quelques mauvaises nouvelles en fin d'année, mais elles sont compensées par des nouvelles plus encourageantes et moins importantes si on considère l'année entière. 

Pour 2020, il sera difficile d’avoir une aussi bonne année économique que 2019. Du moins dans l’absolu car en se comparant aux autres pays du G7, on devrait se distinguer en demeurant en croissance économique (même si elle devrait être plus faible que l’année précédente). Pour les marchés hypothécaires, immobiliers résidentiels et multilogements, 2020 sera encore une fois une très bonne année. 

Pour l’économie québécoise, ça s’annonce encore mieux. Si l’économie canadienne prend tant d’importance dans nos tendances, c’est surtout parce que c’est elle qui est évaluée pour établir le taux directeur qui sert de guide pour les taux d'intérêts de chaque banque canadienne et québécoise. En tant que courtiers hypothécaire, une bonne partie de notre travail est de vous fournir le meilleur taux selon votre besoin. Il est donc de notre devoir de surveiller de près tout ce qui pourrait les faire changer. Voici les tendances qui se dessinent pour 2020. Nous vous invitons à suivre leur évolution tout au long de l’année dans notre section tendances hypothécaires

   

Le marché de l'immobilier toujours en croissance en 2020

marché immobilier 2020

En 2020 le marché immobilier pancanadien devrait se stabiliser. La monté du prix des immeubles a déjà commencé à s'estomper au Canada. Par contre, au Québec, principalement à Montréal, les prix continueront d’augmenter. Ils pourraient même augmenter de 5% encore à Montréal en 2020. Ce qui place cette ville parmi les chouchous pour les grands investisseurs immobiliers.  En raison de la démographie les ventes seront encore à la hausse partout au pays, mais principalement au Québec avec Montréal qui se distingue encore une fois avec la plus forte hausse. Dans la Vieille Capitale, la SCHL croit que la vigueur de l’emploi et le vieillissement de la population vont continuer de stimuler la demande d’habitations.

Nous dresserons un portrait plus détaillé dans les tendances en janvier 2020

Faites comme nos 800 abonnés Facebook (Merci!) et abonnez-vous à notre page pour suivre les publications des tendances.

 

Des taux hypothécaires plutôt stables en 2020

taux hypothécaires stables en 2020

Il a peu de chances, qu’il y ait des changements majeurs pour les taux hypothécaires dans la première moitié de 2020 pour 2 raisons : le nouveau gouvernement libéral à Ottawa devra probablement déposer un nouveau budget au cours du premier trimestre de 2020 et le gouverneur Stephen Poloz a annoncé qu’il ne sollicitera pas un nouveau mandat et qu’il quittera ses fonctions en juin 2020. Pour le reste de l’année, la pluparts des économistes s’attendent à ce que les taux demeurent stables. Il y a bien quelques-uns pour dire que le taux devraient finir par baisser et suivre celui des américains et d'autres pour dire que la monté des salaires et le bon rendement de l’économie canadienne pourrait finir par créer de l’inflation et obliger la Banque du Canada à augmenter son taux directeur en conséquence. À ce titre le  mandat de la Banque du Canada est clair : "Nous sommes la banque centrale du Canada. Nous nous employons à préserver la valeur de la monnaie en maintenant l'inflation à un niveau bas et stable. Reste à voir s’il y aura augmentation ou pas de l'inflation en 2020."

Surveiller les nouvelles technologies comme l’Intelligence Artificielle

C’est dans son discours de fin d’année que le gouverneur, Stephen S. Poloz, a présenté quelques-unes des forces de long terme qui touchent l’économie canadienne et l’économie mondiale, et qui façonneront le travail de la Banque en 2020. Parmis celles-ci une nouvelle chose à prendre en considération, les nouvelles technologies. 

“Les nouvelles technologies, comme l’intelligence artificielle, sont présentes tout autour de nous. Selon certains, nous vivons une quatrième révolution industrielle. Elle pourrait avoir d’énormes effets sur l’économie et sur la façon dont nous évaluons l’activité économique. Voilà pourquoi nous consacrerons, en 2020, des efforts à la conception de nouvelles méthodes de mesure.”

On a bien hâte de voir la façon dont notre banque centrale tiendra compte de ces nouvelles technologies.

Pour plus de détails sur les éléments économiques et les prédictions à tenir compte en 2020 surveiller nos tendances de début d’année.

 

2020, un bon moment pour investir dans le multilogement

Investissement multilogement

Si 2019 était une bonne année pour investir dans l’immobilier locatif, cette tendance devrait se poursuivre en 2020 et même en 2021. L’offre de logements locatifs est moins forte que la demande. À Montréal, le taux d'inoccupation est au plus bas à 1,4% et ce n’est pas près de diminuer. Cette demande de logement devrait faire augmenter considérablement le prix des loyers en 2020 et les propriétaires pourront aussi transférer un plus grand pourcentage des dépenses reliées aux rénovations à leurs locataires. En revanche, certains locataires auront de nouvelles exigences en fonction de leur style de vie.

 

Ce qui sera en demande par les locataires en 2020

Immobilier en tant que service

les pratiques changeantes en milieu de travail, comme le travail flexible et à distance, ont créé ce nouveau segment. Bureaux, commerces de détail ou logements résidentiels : l’attrait ne se mesure plus en mètres carrés, mais en services offerts.

Espace de livraison

L’expansion continue des achats en ligne au Canada laisse émerger un nouveau besoin et  il faut dorénavant prévoir des espaces pour les livraisons, y compris des espaces réfrigérés pour les colis alimentaires, dans les habitations multifamiliales.

Espace d’entreposage

Les locataires résidentiels et commerciaux pourront accepter de louer des espaces plus petits pour vivre et travailler, mais ce changement d’habitude créera du même coup un besoin pour des espaces d’entreposage. Il y a donc des opportunités dans l'immobilier industriel à offrir ce genre de service. 

En début d’année nous publierons une tendance plus détaillé pour les investisseurs immobilie

 

2020 pour Performance Hypothécaire

L'année 2019 fut une très bonne année pour nous et particulièrement dans notre secteur d'expertise: les hypothèques pour l'achat de multilogements. Nous suivrons d'encore plus près ce secteur et nous vous transmettrons toute information pouvant vous aider dans vos investissements immobiliers.

Pour suivre les tendances, vous pouvez vous pouvez consulter régulièrement la page Tendances hypothécaires  de notre site Web, vous abonner à notre page Facebook, vous abonner à notre infolettre mensuelle et suivre les publications de Serge Lafrenière sur LinkedIn. 

Nous vous souhaitons une année 2020 prospère et performante!

 

 

Les plus récentes tendances hypothécaires

Impact de la COVID-19 sur l'immobilier et les taux hypothécaires

Décisions de la Banque du Cananda à propos du taux directeur

 

2020 :

 

2019 à 2017 :

 

NOUS SOMMES MEMBRES DE