Tendances taux hypothécaires

Comme prévu, il en coûtera plus cher de faire un prêt hypothécaire

hausse taux hypothécaires

Les choses étant réglés avec l’entente États-Unis – Mexique – Canada et considérant que l’économie canadienne se porte plutôt bien, personne ne doutait que la Banque du Canada augmenterait son taux directeur, ce qui a été fait aujourd’hui faisant passer le taux directeur de 1,5% à 1,75%. Ce n’est pas pour rien qu’on surveille ce taux pour vous, il a une incidence sur les prêts hypothécaires et les marges de crédit. Il en coûtera donc plus cher pour emprunter.

Bien que l’augmentation soit basée sur des valeurs économiques fortes, la banque surveille maintenant l’évolution des divers conflits commerciaux entre les plus grands joueurs de l’économie mondiale comme la Chine et les États-Unis.

Pour l’instant elle estime que les dépenses des ménages devraient continuer de progresser à un bon rythme malgré tout.  L’inflation mesurée par l’IPC a baissé pour s’établir à 2,2 % en septembre et la Banque du Canada établi sa politique monétaire en fonction de maintenir le taux d’inflation entre 1 et 3%.  Il reste donc de la marge à ce qu’il y est d’autres augmentations du taux directeur.

 

D’autres augmentations pourraient arriver plus vite que prévu

On s’était habitué à ce que la Banque du Canada parle d’augmentation progressive ou graduelle. Cette fois-ci, elle mentionne que d’autres hausses seront nécessaires sans aucun diminutif.  Ce qui peut vouloir dire que les augmentations pourraient arriver plus vite que prévu et qu’il y en aurait plus d’une. Les économistes s’avancent à dire qu’il y aura un minimum de 4 autres hausses du taux directeur dans les 2 prochaines années. Nous vous expliquons plus en détail pourquoi la plupart des analystes pensent que plusieurs hausses sont à prévoir jusqu’en 2020. Tel que décrit dans notre article : 6% DE TAUX D’INTÉRÊT EN 2020, ÊTES-VOUS PRÊT?

Les augmentations de taux depuis un an on fait mal aux investisseurs d’immeubles à revenus. Ils doivent débourser de plus en plus d’argent pour leur mise de fonds, donc un rendement de moins en moins intéressant. Les taux ont augmenté de 1% depuis un an et à ma grande surprise le prix des immeubles n’a pas diminué. Il faut dire qu’il y a beaucoup plus d’acheteurs que de vendeurs actuellement. Il faut croire qu’il y a encore un bon engouement pour ce genre d’investissement.

Si vous prévoyez acheter ou renouveler prochainement, il est toujours possible de réserver un taux afin de vous protéger d’éventuelles augmentations. Communiquez avec nous pour valider l’impact de ces augmentations sur votre projet immobilier.

Pour demeurer à l’affut des changements de taux d’intérêt, nous vous invitions à nous suivre sur notre site sous l’onglet «Grille de taux»

NOUS SOMMES MEMBRES DE