La Banque du Canada, c'est quoi?

Banque du Canada c'est quoi

On en parle dans plusieurs de nos tendances Hypothécaires, vous savez probablement que la Banque du Canada est notre banque centrale, mais à quoi sert-elle et pourquoi est-elle si importante pour le suivi des taux hypothécaires?

Qu’est-ce qu’une banque centrale?

Une banque centrale est une entité nationale indépendante qui :

  • mène la politique monétaire;
  • guide l’économie en gérant l’inflation et la valeur de la devise;
  • participe à la réglementation des banques;
  • produit des études et conseille les gouvernements.

 

La plupart des banques centrales sont régies par un conseil. Ce conseil est dirigé par un président ou un gouverneur qui est souvent nommé par le chef du gouvernement. Il est parfois nommé par un comité de sélection. Peu importe le cas, c’est le corps législatif national (le congrès ou le parlement ou encore un comité formé de membres de la branche législative) qui approuve le choix.

 

Les banques centrales sont indépendantes dans leurs décisions

Bien que le politique puisse intervenir pour des nominations au conseil, le conseil en demeure indépendant dans les activités opérationnelles de la banque. Une bonne illustration de cette indépendance est la colère que le Président Trump entretient envers les décisions de la banque centrale américaine (la Fed) sur le taux directeur. Le président aimerait des taux plus bas pour une stimulation de l’économie et un dollars moins fort pour les exportateurs, mais la Réserve Fédérale américaine préfère se fier à ses analyses économiques et suivre l’inflation.

 

Une banque centrale s’assure de promouvoir la stabilité et la sécurité économique du pays

La principale responsabilité d’une banque centrale est de promouvoir la stabilité et la sécurité de l’économie et du système financier. Les banques centrales disposent de quelques outils pour le faire, dont :

  • la réglementation des exigences en matière de prêts et de réserves des banques privées;
  • le contrôle de la circulation fiduciaire;
  • la fixation des taux d’intérêt.

 

C’est en réglementant les banques et d’autres institutions financières que les banques centrales peuvent gérer les risques liés au surendettement et aux prêts non garantis auxquels s’expose le système financier.

Le contrôle de la circulation d’argent dans l’économie permet aux banques centrales de gérer la valeur de la monnaie du pays par rapport à celle d’autres monnaies nationales. Cet outil peut s’avérer efficace pour gérer l’inflation.

Quant à la fixation des taux d’intérêt, il s’agit du principal outil utilisé par les banques centrales pour gérer l’inflation.

 

La Banque du Canada, quelle est son influence?

Au plus simple, la Banque du Canada a la responsabilité générale de gérer la situation économique et financière du pays. Elle établit la politique monétaire du pays qui vise à gérer l’inflation de sorte à la maintenir basse, stable et prévisible et maintenir un dollar stable.

 

La Banque du Canada fixe les taux d’intérêts pour mieux contrôler l’inflation au pays

L'inflation mesure à quelle rapidité les prix des biens et des services augmentent sur une période de temps donnée. Une augmentation du taux d'inflation signifie que les prix augmentent rapidement. Si le taux d'inflation baisse, les prix des biens et des services augmentent encore, mais à un rythme plus lent.

Pour gérer l’inflation la Banque décide des taux d’intérêt par le biais de son taux directeur. Il s’agit du taux exigé des grandes institutions financières lorsqu’elles contractent des emprunts de la Banque du Canada ou entre elles pour régler leurs comptes quotidiens. Le taux directeur est aussi appelé le taux « à un jour ».

La Banque fixe son taux directeur huit fois par année (voir notre liste des prochaines rencontres sur la fixation du taux directeur).

Les institutions financières fixent leurs taux d’intérêt en fonction du taux directeur.

Si le taux directeur augmente ou baisse, les taux perçus des entreprises et des consommateurs qui contractent des emprunts (prêts hypothécaires à taux variable, marges de crédit, prêts automobiles, etc.). augmenteront ou baisseront également.

Une hausse de taux d’intérêt augmente les coûts d’emprunt et de consommation, ce qui ralentit l’activité économique et augmente l’inflation.

Une baisse de taux d’intérêts stimule l’économie en facilitant les emprunts et en laissant plus de liquidités aux emprunteurs, mais si l’intérêt est trop faible, le dollar peut baisser et la confiance des investisseurs également. La Banque centrale situe le taux d’inflation idéale autour du 2%  

Le taux directeur peut aussi avoir une influence sur la valeur de notre dollar, affectant ainsi les prix des biens et services canadiens sur les marchés mondiaux. Plus le taux d’intérêt est élevé, plus la valeur du dollar canadien tend à augmenter, ce qui rend les biens canadiens plus chers à l’achat et, encore une fois, ralentit l’activité économique et l’inflation.

 

La Banque du Canada, une banque pour les banquiers

La Banque facilite les emprunts et les investissements pour les grandes institutions financières du Canada et réglemente ces institutions. Elle contrôle combien elles peuvent prêter en fixant des normes en matière de garanties de prêts et en imposant des exigences en matière de réserves de liquidités.

 

La banque du Canada responsable des billets de banque

L’intervention la plus visible de la Banque du Canada est par le biais de notre monnaie. La Banque est responsable de la conception, de l’impression et de l’émission des billets de banque. (La Monnaie royale canadienne est responsable des pièces de monnaie.)

 

 

NOUS SOMMES MEMBRES DE